Laver son furet : comment procéder ?

Tout comme le chat, le furet se fait sa toilette quotidienne tout seul. Néanmoins joueur et facétieux, le furet ne manquera pas de sauter dans une flaque, de se rouler dans la boue voire ! Plus le choix, votre petit malin doit passer au bain. Quelques conseils pour le laver correctement et sans risque.

L’odeur naturelle du furet

Ne précipitez pas journellement votre furet sous la douche sous prétexte qu’il dégage une légère odeur musquée. Cette odeur naturelle provient de la substance huileuse de son pelage sécrétée par les nombreuses glandes sébacées réparties sur son corps. Une odeur particulièrement forte chez le mâle non castré en période de reproduction. Le furet sent le furet rien de plus normal. Multiplier les lavages exposerait votre animal à une irritation de sa peau et une détérioration de son pelage et stimulerait anormalement ses glandes sébacées. Au final, il sentirait encore plus fort. On rappellera au passage que pour stériliser votre animal faite le faire par implant contraceptif sous-cutané. Ces implants efficaces durant un à deux ans évitent la chirurgie qui expose l’animal à la maladie surrénalienne qui abaisse considérablement son espérance de vie.

Bon à savoir : le plus souvent lorsque le furet sent mauvais, ce n’est pas lui qui est directement en cause mais sa cage et ses couvertures. Un nettoyage très régulier de son espace devrait résoudre le problème.

back to menu ↑

Un bain par mois

Votre furet appréciera un bain une fois par mois ou par forte chaleur. Un rituel d’autant plus accepté qu’il est a adopté en bas en âge. Parfois malheureusement rien n’y fait et votre ami furet détestera cela jusqu’à la fin de sa vie. Très malin et observateur, votre ami rétif au bain détectera immanquablement vos préparatifs : partie de cache-cache assurée. Le furet est un animal attentif à sa propreté corporelle. A l’image du chat, il passe une partie de la journée à soigner son pelage. En termes d’hygiène et sauf salissure exceptionnelle, le bain mensuel est amplement suffisant.

back to menu ↑

La préparation du bain du furet

Votre principal souci à chaque bain sera de veiller à ce que votre furet ne s’enrhume pas. Veillez à ce que la pièce soit autour de 24° et remplissez le fond de votre baignoire d’eau tiède. Coté niveau ne dépassez pas la hauteur de ses pattes. Débarrassez les rebords de votre baignoire de tout ce que votre petit compagnon pourrait faire tomber ou casser et placer dans l’eau un de ses jouets. Votre furet doit assimiler le bain à un jeu, c’est la meilleure solution pour qu’il s’y fasse et que tout se passe bien. Sortez son shampoing spécial furet et sa serviette. Placez la bouteille de shampoing dans la baignoire afin que le produit monte un peu en température au contact de l’eau chaude. Vous êtes maintenant prêt pour l’action.

back to menu ↑

La technique du bain

Amenez délicatement votre furet dans l’eau en le mouillant progressivement pour éviter toute panique. Maintenez une main sous son ventre tandis que vous utilisez l’autre pour le lavage. Attention à ne pas faire pénétrer d’eau à l’intérieur des oreilles. Votre furet doit être immergé au maximum jusqu’au torse. Lorsque son pelage est bien mouillé, versé un peu de shampoing au creux de votre main et débutez le lavage. Massez délicatement pour bien faire mousser le shampoing en prenant soin d’épargner les yeux. Le rinçage doit être effectué avec une eau à même température que celle du bain. Il doit être parfait pour éviter tout reste de shampoing sur le pelage ou la peau.

Notre conseil : même si votre furet aime le bain soyez toujours prudent lorsque vous le baignez. Vous n’êtes pas à l’abri d’un coup de griffe ou d’une morsure due à un moment de stress.

back to menu ↑

L’après-bain

Il ne vous reste plus qu’à essuyer et sécher complètement monsieur ou madame furet en vous aidant si besoin d’un sèche-cheveux réglé au minimum. Il y a de forte chance que le séchage ne soit pas le moment favori de votre furet. S’il n’est pas trempé ce n’est pas grave, laissez-le se sécher tout seul en posant une serviette bien sèche au sol. Votre ami va adorer s’y rouler dans tous les sens, parachevant ainsi son séchage. Il y a en effet toutes les chances que l’issue du bain et sa sensation de bien-être déclenche un petit quart d’heure de folie chez votre furet. Rien de plus normal, mais attention à ne pas le laisser filer à l’extérieur où il ira immanquablement se rouler sur le premier tas de terre. Laissez-le bien sécher à l’intérieur et finissez par un petit coup de peigne et votre furet sera tout beau tout propre.

back to menu ↑

Quel shampoing pour le furet ?

Un shampoing pour furet c’est un produit doux spécial furet. Il faut opter pour un shampoing spécial furet achetable en animalerie, chez votre vétérinaire ou à commander en ligne. N’utilisez pas de shampoing trop agressif qui risque de sécher sa peau et lui causer des irritations. En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire ou à une association des amis du furet. Ils sauront vous orienter vers une marque précise qui a fait ses preuves. Bien sûr si votre ami a attrapé des puces, achetez un shampoing anti-puce. Vous pouvez aussi passer un après-shampoing pour furet. Ce dernier va compenser le sébum perdu au cours de son lavage. Bien évidemment une fois encore choisissez exclusivement un après-shampoing spécial furet.

Si vous venez d’adopter un furet, ne stressez pas à l’idée de le baigner. Avec la pratique et la complicité qui se développe entre vous, le bain deviendra un petit rituel sympa. Le simple plaisir de voir votre furet apprécier de se sentir tout propre va vous convaincre de renouveler l’opération lorsque cela est nécessaire sans dépasser sauf raison exceptionnelle la périodicité mensuelle. Un petit tour de main pour un furet tout doux.